Biographie


Écrire est une aventure amoureuse

La découverte des auteurs américains déboule comme une avalanche dans mon adolescence, ouvrant la brèche à un nouveau monde : Faulkner, Hemingway,  Fitztgerald ou Henry Miller. Et, dans l'errance des lectures, je me plonge dans des mondes aussi divers que l'univers peut l'être : celui de Rabelais, de Mauriac, de Gracq, de Tsirkas, de Yourcenar, de Paul Auster, de James Salter,  de Mathias Enard et de tant d'autres !
De loin en loin, je réunis dans un même opuscule des fragments de récit, des nouvelles de la vie, au regard ironique, tendre ou mélancolique. Ils mesurent l’humour et l’émotion qu’engendrent les événements qui s’imposent à moi. Des histoires qui s'élargissent à la dimension de romans dans le frémissement d'une attente, la palpitation d'une aventure, l'enchevêtrement de la vie.. J’en découvre les contours, l’espace, la résonance. Je m’installe devant la table et j'écris…